Le développement des énergies renouvelables est un élément essentiel de la transition énergétique tant en Allemagne qu'en France. De même à travers le monde, de plus en plus de pays misent sur le soleil, le vent, la géothermie et l'eau pour la production d’énergie. Pour les entreprises françaises et allemandes du secteur des énergies renouvelables, cela représente une bonne opportunité pour la commercialisation de leurs produits et de leurs technologies, mais également un défi important, car simultanément, la pression concurrentielle internationale se renforce. S’y ajoutent parfois des difficultés pour l’investir en Europe, tant en matière de développement de produits que de construction d’installations de référence.

Stimuler les coopérations interentreprises

Grâce à la mise en place de coopérations, il est plus facile de rester compétitif sur le marché mondial pour les entreprises françaises et allemandes. En effet, dans le cadre d’un partenariat, les entreprises concrétisent mieux leurs potentiels d'innovation, optimisent davantage leurs synergies et trouvent plus aisément des investisseurs. 

C'est pourquoi l'ADEME et la dena appuient les entreprises françaises et allemandes dans leur recherche de partenaires de coopération en matière d'énergies renouvelables. Cela doit notamment favoriser l'échange transfrontalier entre PME ou start-up, mais aussi jeter une passerelle entre entreprises plus importantes. A cet effet, un concours d'innovation franco-allemand est en prévision. Il aura pour vocation de mettre en lumière les coopérations exemplaires.

Par ailleurs, la plateforme énergétique renseigne les entreprises françaises et allemandes sur les instruments d'aide à la collaboration transfrontalière, par exemple en matière de soutien aux PME dans les deux pays. L'ADEME et la dena collaborent étroitement sur ce sujet avec l'Office franco-allemand pour la transition énergétique (OFATE).