Avec la mise en œuvre de « la transition énergétique pour la croissance verte » en France et du « tournant énergétique » en Allemagne, les deux pays se sont en effet engagés dans une transformation importante de leurs systèmes énergétiques. C’est dans le but de renforcer leur collaboration que les agences de l'énergie française, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie – ADEME - et allemande, la Deutsche Energie-Agentur – dena -,  réalisent cette plateforme énergétique commune.

Précurseurs d'une transition énergétique européenne

Un objectif important de cette collaboration consiste à développer des projets concrets de coopération contribuant à un approvisionnement énergétique durable. Ces échanges se réaliseront avec la participation de partenaires issus des administrations, des entreprises, des associations et fédérations professionnelles, des milieux scientifiques ou des ONG des deux pays. Les thèmes prioritaires de coopération portent sur l'efficacité énergétique dans les bâtiments et l’industrie, les réseaux intelligents, les énergies renouvelables et la mobilité. Ces projets auront pour ambition de proposer des solutions communes aux défis énergétiques actuels, et serviront de référence à des approches nationales.

Atteindre ensemble des objectifs climatiques nationaux et européens

La création de cette plateforme énergétique a été décidée par le conseil des ministres franco-allemand de 2014. Les deux agences nationales de l'énergie ont alors signé un mémorandum de coopération pour sa mise en œuvre.

Alors que les deux pays ont pour ambition d’être le moteur de la transition énergétique en Europe, les projets communs issus de la plateforme constituent une excellente opportunité pour servir d’exemple à d’autres nations. L’atteinte des objectifs énergétiques et climatiques de l’UE, durablement et à moindre coût, nécessite en effet la mobilisation de tous les Etats membres.